[GT3 SPRINT CHALLENGE 2020] M6 MISANO 60 MIN - 20/05/2020

Championnat GT3 Assetto Corsa Competizione

Modérateur : Admin GT Series

pierre.t
Messages : 40
Enregistré le : 19 févr. 2015, 20:15
Prénom Nom : Pierre Tailhandier
Ville : LA GARENNE COLOMBES

présent s'il reste de la place
FcT Elphyn
Messages : 5
Enregistré le : 28 avr. 2020, 21:57
Prénom Nom : Jérôme Laffitte
Ville : Cazères sur l'Adour

Présent
Avatar du membre
Fab
Messages : 44
Enregistré le : 20 oct. 2011, 20:12
Prénom Nom : Compan Fabrice
Ville : montreux

Désoler pour le contact sur Franck au deuxième virage ..

Quelqu’un aurait le replay de la course ? ?
Image
Avatar du membre
JCSpadon
Messages : 24
Enregistré le : 19 déc. 2016, 20:01
Prénom Nom : Jean-Christophe Spadon
Ville : Auch

Reprise douloureuse... Je ne fais pas les qualifs et pars 28eme. 2eme tour je suis 16eme. Troisieme tour je passe le 15 eme qui me met une grosse boite et redessine l'aero de ma caisse façon twingo, m'envoie en TAQ, et reprend sa route façon Gérard De Palmas. Du coup, perte de plus d'1s 1/2 par tour, et lors du passage au stand, 50s de réparation... Bref, pour une reprise, y a eu mieux. Mais au moins les 2 premiers tours étaient fun :icon_e_biggrin:
Avatar du membre
David Lespes
Site Admin
Messages : 593
Enregistré le : 28 oct. 2010, 19:09
Prénom Nom : David Lespes
Ville : Valréas
Contact :

Faites un geste pour la terre : préservez la couche d'eau jaune !
Avatar du membre
[NTF] Riizen
Messages : 24
Enregistré le : 30 janv. 2020, 13:48
Prénom Nom : David Chardonneau
Ville : Saint Sébastien sur Loire

Pour moi Fab, c'est un fait de course...
Tu freines un chouille tard et tu glisse et ton opposant referme sur toi... De ce que je vois, c'est tord partagé, pas de bol pour vous deux. Mais ce n'ai que mon avis.

Debrif de course:

Qualif P4, course P3

On le sais à présent, la Nissan est redoutable, quel que soit les circuits. Et ici, sur Misano, en combat pure, impossible de suivre une bagnole qui est agile et surtout fait parler son moteur dès le passage de la 4ème vitesse. La Porsche a cette faculté à sortir des virages assez rapidement mais même en full aspiration, il n'ai pas possible de dépasser, juste de suivre ( et encore ! ).

Il fallait donc trouver une stratégie pour ce battre et combler ce désavantage. J'ai donc choisi de partir avec le plein, d'adapter mon set en conséquence, et de ne pas changer mes pneus. Choix facile, mais pas si simple que ça à faire en piste sans perdre de temps. J'ai donc bossé mon tempo pour ne pas abîmé mes pneus, quitte à être plus lent... L'objectif, c'était ici la constance. Bref !

Dès le début de course, Jules ayant pris la P1 en qualif, je vois ce que je craignais moi même. Impossible pour lui de défendre face à la puissance des nippones, puis de la Lexus. De mon côté, même chose, la Lexus me dépasse sans difficulté, la différence de vitesse est bien trop grande. A la limite, ce n'ai pas grave, je veux juste imprimer mon tempo, mes adversaires n'en sont pas vraiment car j'ai ma stratégie.

Alors que mes adversaires s'arrêtent, remettent du fioul, changent leurs pneus usés par ce circuit assez exigent, ayant déjà à la mi course 18s de retard sur le P1, étant P5, je continu ma course, reste concentré, ne lâche rien. Et franchement, après coup, je me suis pas trop mal démerdé car j'ai vraiment fait des temps très constant. Je reste attentif à la dégradation des pneus tout du long de la course, le changement de pneus étant préparé au cas ou !!! Jules devant moi, ce viande, dommage pour lui car je crois qu'il avait pris la même option que moi ;) . Je suis donc P1 et m'arrête dans l'avant dernier tours. Je ne sais pas si ma stratégie à marcher avant d'enlever le limiteur en sortie de stand. Et bonne surprise, ça à marché ! Je suis P3, j'ai 5s d'avance sur la Lexus de Mickaël, Florian est juste 3.5s devant moi. Eh!!! Bien jouer non ?!

En résumé, impossible d'aller chercher une P1 sur ce circuit, la Nissan étant bien trop efficace et la BOP de la Lexus ici (ayant fait la saison passé avec) lui donnais un sérieux coup de boost. Normalement, je devais finir P5 au mieux, mais je pense avoir pris des risques pour aller plus loin. J'ai fini crevé sur cette course, le siège trempé car il fallait vraiment être super concentré pour pas faire de bêtises et emmener cette Porsche là ou on ne l'attendait pas ;)

Je lâche rien, je l'ai dit plusieurs fois lors du championnat, je serais donc là à Spa :)

Bien jouer à tous !!

PS:
On entends beaucoup de la communauté que la Porsche en cheater . J'ai envie de dire oui ! Sur un tour ! Mais elle est bien plus compliqué que pas mal de bagnole sur une course quand on la repousse dans son maximum de niveau et d'ailleurs, on voit bien en Esport pourquoi elle n'ai pas choisi. Elle est vraiment instable, difficile à mené durablement et je trouve qu'on a bien du mérite de l'emmener là ou on arrive à l’emmener ! Elle reste un choix facile menant à des perf moyenne mais difficilement stable en HL.
Florian Bonjour
Messages : 11
Enregistré le : 23 janv. 2020, 23:57
Prénom Nom : Florian Bonjour
Ville : Saint-Maurice l'Exil

Salut a tous,

Bon je vais y aller de mon petit débrief de course aussi.
Qualif P2 , Course P2.

La qualif se passe nickel, j'enchaîne les améliorations de temps, jusqu'à me retrouver avec quasiment 3/10 d'avance sur Alban , à ce moment là et vu le tour que je venais de sortir je me dis que c'est plié et que je partirai sans doute de la pôle. Mais c'est a ce moment là que Jules sort un tour stratosphérique pour me coller 4/10 et 7/10 sur Alban, j'ai même encore du mal a y croire tellement je pensais la Nissan supérieure sur ce circuit .

Bref, ma stratégie était simple et choisie bien avant le début de course, 50/50 + changement de pneus histoire de pouvoir attaquer tout du long. (J'avoue que je n'ai pas eu le temps avec mes essais de tester les différentes stratégies).

Au départ je profite de la puissance de la Nissan pour me porter à la hauteur de Jules , je suis inter au premier, exter au deuxième et au final je n'arrive pas a passer et je me retrouve avec Alban dans mes échappements, c'était franchement très chaud. Ligne droite suivante, je freine beaucoup trop tard, j'allume les pneus, et j'en profite pour voir Alban me passer devant . C'est aussi à ce moment sans doute que je casse la palette magnétique de montée de rapports de mon volant (heureusement elle a tenu toute la course la vilaine) .
Bref je suis à ce moment au plus mal, vu ma stratégie , il fallait absolument passer devant et creuser l'écart et je me retrouve P3 avec deux sacré lascars devant . Au bout de quelques tours je finis par me débarrasser d'Alban , puis de Jules au prix d'une manoeuvre dans la ligne droite de retour assez chaude ou on a pris le double droite quasiment côte a côte. A ce moment la si je ne m'égare pas Jules laisse passer Alban afin qu'il puisse me coller au train .

Malgré la voiture plus légère et avec une erreur de TC sur position 5 qui me coupait grandement la puissance moteur, je ne parviens absolument pas a creuser l'écart sur Alban qui me colle aux basques, résultat je ne suis pas a l'abri d'un coup de trafalgar de sa part, et c'est ce qui va se passer puisqu'il ressort avec 14 secondes d'avance sur moi sans changer ses pneus. A ce moment là je sors le mode full attack, mais je n'arrive vraiment pas a revenir, et au final au minimum l'écart aura été de 8 secondes a quelques tours de la fin, avant qu'un tête a queue consécutif a une touchette avec Gwen, alors en bagarre avec une Bentley , me fasse perdre 5 secondes et ruine un quelconque espoir de recoller à Alban.

J'ai même eu peur à ce moment de perdre la P2 au profit de David à cause de cet accrochage, mais il n'en a rien été et je suis plutôt content de ramener ces points a la maison. Bravo à Alban qui a été maître de la stratégie .. mais aussi et très franchement du pilotage car son rythme de course vu sa stratégie était tout simplement énorme et je pense qu'il était au dessus du lot comme à Zandvoort.

Pour répondre à ton PS David, je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce que tu avances . Sans vouloir me vanter, il faut plus rendre hommages aux pilotes qui placent les Nissan sur l'avant de la grille qu'a une quelconque BOP favorable. Pour être honnête, je pense que c'est la seule manche ou la Nissan pouvait potentiellement être supérieure en vitesse pure par rapport à la Porsche. Alors que sur toutes les autres manches (sauf peut être Brands Hatch) les Porsche étaient plus rapides que nous. Même en rythme de course, et Jules l'a prouvé a plusieurs reprises, elle n'a pas l'air franchement impactée plus que nous par l'usure des pneus et elle conserve son avantage de qualif régulièrement. La Nissan est plombée par une motricité que l'on pourrait franchement qualifier de déplorable et le seul avantage que nous avons est celui de disposer d'une Vmax correcte et d'une voiture qui soyons clair est tout de même très bien équilibrée et plutôt facile a mener normalement.

Maintenant il faut quand même vraiment taper dedans pour aller chercher le chrono, et c'est plus difficile qu'il n'y paraît au premier abord.

Sur ce messieurs. RDV en Belgique pour clôturer ce superbe championnat ! :).
albanbouquet
Messages : 14
Enregistré le : 07 janv. 2020, 12:10
Prénom Nom : Alban Bouquet
Ville : Poitiers

Florian a très bien résumer la course.

Oui, étant sur le Teamspeak avec Jules, il m'a laissé passer pour que je puisse te suivre.

Etant parti avec 2/3 du plein (au lieu de 1/2) , mon objectif était d'être au plus près de Florian qui était P1, et au vue de son rythme je savais qu'il était parti avec le 1/2 plein (ou au pire comme moi avec les 2/3, mais sont arrêt juste avant mi-course ma prouvé que non).

La gestion tout au long de la course était, de l'intérieur, assez compliquée.
Pouvoir suivre le rythme en début de course, en glissant le minimum possible.
Le premier quart d'heure je perdais du terrain sur Florian (pneus neuf + plus légère), donc l'objectif était de ne pas me faire distancer (maximum 6/7s). Mais ayant adopté une conduite "conservatrice" , la voiture était très linéaire dans sa dégradation, puis avec le poids qui diminué, je pouvais garder un rythme très constant.
Je pense que ce poids en plus vers 20min de course m'a aidé à remonter sur Florian, car ma voiture était plus stable et moins survireuse (enfin, de derrière j'avais cette impression).
Écart entre 0.5s et 2s, ma position était parfaite, surtout quand j'ai vue la Lexus P3 s'arrêter à mi-course.
Donc je reste patiemment derrière Florian, profitant de l'aspiration en ligne droite pour être plus lent en virage et donc préserver les pneus.
Quand Florian est entrée au stand, j'ai attaqué sur plusieurs tours pour être en 1:34.2, j'aurais pu pousser encore un peu plus mon relais, mais je ne voulais pas prendre de risque avec le traffic.

Donc me voilà au stand avec un arrêt qui se passe très mal, je m'arrête beaucoup trop loin (c'est un gros problème en VR, même si on se place à la position du panneau, on est trop loin pour le jeu), donc replacement automatique de la voiture, j'ai perdu au moins 3 secondes (chaque seconde sont importante, surtout avec ma stratégie de ne pas changer les pneus).

En sortant je vois l'écart avec Flo de 14 ou 15s, je savais qu'il allait fondre sur moi les premiers tours, d'ailleurs je pense que t'as fais un gros temps en 1:33?

Bref, le temps était à mon avantage, car plus le temps passait, plus il usé ses pneus = un rythme moins élevé.
J'ai enlevé tout affichage pour être vraiment concentrer sur ma conduite ainsi que sur le traffic, sans regarder dans les rétroviseurs.
Car je savais que si je voyais la Nissan de Florian dans mes rétros, c'était sans doute déjà trop tard.
Ce n'est pas arrivée, j'affiche les écart à 5min de la fin, je vois -11s sur Florian, et +28s sur la Porsche P1, je savais que mes calculs étaient bon, il ne me restait plus qu'à focus jusqu'à la fin et être prudent avec le traffic.

Pour résumer, même si de l'extérieur on peut croire que je me suis "balader", la gestion de la voiture était très difficile !

Rendez-vous à Spa, je ne vais pas vous cacher que je vais tout faire pour réitérer une bonne performance, pour, malgré un milieu de championnat difficile, aller chercher le podium.
Avatar du membre
JulesSky
Messages : 8
Enregistré le : 10 déc. 2019, 16:54
Prénom Nom : Jules Sky
Ville : PAU

Holà !

Résumé : Chat noir ou je ne sais quel sortilège est sur mon capot bref ! Non plus sérieusement...

Qualifs : 1er en mettant flo à 4 dixième ! Je ne sais toujours pas comment !
La porsche est extrèmement dur sur ce circuit, elle déteste les vibreurs et encore plus le 3ème secteur avec la ligne droite.
Ma stratégie sera donc de contenir alban et flo le plus longtemps possible sachant qu'il roule plus vite afin de ne pas avoir trop de gap après mon arrêt au stand "éclair" Refuel 1L...

Course : départ chaud mais dans les règles de l'art ! je t'appelle, contre-appel je te rappelle avec flo dans les premières minutes ! Pas dégueu quand on regarde le live :D
Très vite je comprend qu'il sera difficile de contenir flo, je cède donc ma place en laisser également le champ à alban afin qu'il me donne le rythme en suivant flo mais impossible !
Viens les dernières 20 minutes, à la peine avec ma porsche et avec beaucoup de peur dans le droite en appui après la grande ligne droite ! Je part en spin, en perdant, comme toujours, l'arrière de la porsche ! Je suis perpendiculaire à la piste et je me trouve à l'endroit le plus dangereux de ce circuit... Ne voulant pas faire l'idiot et faire un accident comme j'ai pu en être victime 2 ou 3 fois dans le championnat ! je décide de couper, avec l'intention de donner la place à david, bien évidemment ! Seulement le jeu n'apprécie pas ce geste et je me fait disqualifier pour conduite en sens inverse et non coupure ! merci aux admins qui m'ont clear la pénalité ! je ne sais pas comment j'ai repris le volant pour finir cette course avec 3 tours de retard, en étant abattu et triste ! Mais le vent tourne ! :icon_twisted:

See you à spa pour la dernière les copains, ce sera certainement mon premier et dernier champ gt3 ffsca !
Je me concentre sur de l'endurance qui est à mon sens, plus sympa !

Merci les admins pour la course !
Répondre